Canada : guide pratique et incontournables de l’ouest

Icefields Parkway Alberta Canada

Canada : Découvrez l’itinéraire de notre road trip dans l’ouest canadien, nos conseils pratiques pour visiter les Rocheuses, les immanquables des provinces de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ainsi que nos plus belles photographies prises lors de ce voyage entre Banff, Jasper, Mont RobsonClearwater, Whistler et Vancouver.

Minnewanka Lake Banff Alberta Canada
Vancouver sunset Canada
Helmcken Falls Wells Grey Canada
Mistaya River Alberta Canada
Coyote Jasper Alberta Canada
Spirit Island Jasper Alberta Canada
Canot Dutch Lake Clearwater Canada
Nuages dans le ciel canadien
Rocheuses canadiennes promenade des glaciers

Pourquoi voyager au Canada ?

De la côte Pacifique aux Rocheuses, les paysages du Canada offrent de nombreuses possibilités de loisirs aux voyageurs. Voici les activités à pratiquer lors d’un road trip dans l’ouest canadien.

Contempler les paysages de l'Alberta et de la Colombie-Britannique

Moraine Lake Banff Alberta Canada

Contemplation. Ouvrir les yeux. Regarder autour de soi. Visualiser l’espace qui vous entoure. Noter les détails, les couleurs, les odeurs, les textures, les volumes. S’en imprégner. Respirer à fond. Au Canada comme ailleurs, si il y a bien une seule chose à faire en voyage c’est ça ! Posez votre appareil photo, contempler pleinement le paysage pour un souvenir impérissable et un grand moment de bien être, le cœur et l’esprit libre. Une respiration comme une carte postale pour le cerveau, à sortir de temps en temps, pour faire baisser la pression dans le tumulte de la vie. C’était la minute zen ! Partout où le regard se pose, tout est beau. Immensité sauvage, forêts de sapins à perte de vue, monumentales montagnes dominées par les glaciers, lacs placides et rivières tumultueuses, richesse de la faune… Il faudrait être fou pour ne pas les observer avec bonheur ! Et ça, ben c’est free !

–> Tarif :  Gratuit, à l’exception de l’entrée dans les parcs nationaux.

Randonner au Canada

Sentinel Pass Banff Alberta Canada

Marche initiatique. Je rigole, randonnée ! S’arrêter au bord d’une route est déjà magique, profiter des view points un délice, accéder aux sites avec les autres touristes une réjouissance. Si, si c’est tellement canon ! Mais si vous marchez un peu ou si vous aimez beaucoup ça, alors là c’est l’ivresse, le nirvana ! Pas moins ! D’une, parce que vous serez beaucoup moins nombreux à profiter du lieu. Même si le paysage est sublime, c’est quand même plus cool quand on n’a pas besoin de jouer des coudes. Les parcs nationaux sont très touristiques. De deux, parce que les panoramas depuis les sommets des rocheuses canadiennes sont à tomber. Avec parfois des vues à 360° degrés. Un feu d’artifice pour les yeux qui ne savent plus où regarder ! Au bout de 5 jours, on avait déjà quasiment fait 100 km de rando. Et, si on était pas si crevés – On est un peu vieux, les genoux grincent. On a un enfant en bas âge, les nuits sont courtes. On travaille trop, les joies de l’indépendance. On porte des sacs trop lourds, le mal de dos chronique des photographes. – On aurait marché même la nuit ! Même pas peur du grand méchant loup nous ! Je vous ai dis qu’on avait un enfant en bas âge ! Et là aussi, c’est peanuts !

–>Tarif : Gratuit, à l’exception du prix d’entrée dans les parcs nationaux.

Faire un road trip dans l'Ouest canadien

Road trip dans les Rocheuses canadiennes

Road trippin. Comme aux États-Unis, la voiture est reine. Peu de routes, les parcs sont protégés. Mais des lignes droites, franches. Tracées comme un coup de gomme pour effacer quelques sapins au fond des vallées. Les routes sont faites pour avaler les kilomètres. Les voitures pour manger le bitume. Pick up montés sur ressorts à l’échelle du paysage… colossal. Le Canada est une destination road trip parfaite. Et dans les Rocheuses canadiennes, le moindre petit trajet est un bonheur. Profitez-en pour passer en mode cruising. Une vitesse de croisière idéale pour, qui sait, peut-être voir des animaux. Et à coup sûr, contempler de merveilleux paysages de lacs et de montagnes. Et pour les amoureux des deux roues, un road trip dans l’Alberta ou la Colombie-Britannique, ça peut très bien se faire à moto aussi. 

–> Tarif : Les autoroutes sont gratuites mais il faudra faire le plein d’essence et louer une voiture. Plus d’infos dans l’onglet budget pour un road trip au Canada.

Observer la faune sauvage au Canada

Ours Maligne Lake Road Jasper Canada
Wapiti Bow Valley Banff Alberta Canada

Observation de la faune sauvage. Les plus chanceux pourront découvrir sous leurs yeux ébahis : wapitis (elk – croupe blanche), cerfs (cerfs mulet, cerfs de virginie, chevreuil), écureuils, marmottes, coyotes, chèvres des montagnes, mouflons des Rocheuses, caribous, orignaux (élans du Canada), ours noirs et grizzlis, cougars (très rares) et loups gris (surtout à Jasper). Pour les observer au mieux, rouler doucement. C’est les vacances, profitez-en et respectez les limitations de vitesse. Les animaux vous disent merci. En cas de rencontre avec un animal, gardez vos distances. Déjà parce qu’il faut les laisser tranquille. On n’est pas au zoo. Ensuite parce qu’ils sont potentiellement dangereux. Bien qu’habitués à la présence humaine, ce sont par définition des animaux sauvages… L’aurore et le crépuscule sont les meilleures heures pour les apercevoir. Tôt le matin ou en fin de journée quand ils sortent chasser, se nourrir… Dans les Rocheuses canadiennes, les animaux traversent très souvent la route, voitures ou pas. Soyez vigilants, les accidents sont fréquents ! Faites particulièrement attention la nuit où les traversées d’animaux sont encore plus fréquentes. Surtout, ne les nourrissez pas ! Même les écureuils trop mignons qui vous regardent avec un œil larmoyant. Un animal qui goûte à la nourriture humaine en voudra à nouveau. Ce qui peut entraîner des dégâts, s’avérer dangereux et en plus ça les empêche de chercher leur nourriture par eux-mêmes. À certaines périodes, les routes comme la Bow Valley Parkway peuvent être fermées car trop d’animaux franchissent la route.

–> Tarif : Un peu de patience et de la chance…

En cas de rencontre avec un ours : Sur la route, et ça vaut pour tous les animaux, restez dans votre voiture. En randonnée, faites du bruit : en parlant, en chantant ou à l’aide d’une clochette à ours (en vente dans tous les supermarchés). Méfiez-vous dans les virages. Sur certains sentiers, il est obligatoire d’être en groupe d’au moins 4 personnes. En cas de tête-à-tête : parlez à l’ours pour vous différencier d’une biche, reculez doucement sans lui tourner le dos, surtout ne courez pas (seule les proies courent), écartez les bras et regroupez-vous pour paraître plus imposant que lui, dégainez votre bear spray (bombe au poivre) mais là, à mon avis c’est déjà trop tard vous ferez son quatre heure ! Côté nourriture, on range tout dans la voiture. Même si c’est dans une glacière, on ne laisse rien dans la tente, pas même ses affaires de toilette. Les ours ont un très bon odorat. Pour les aventuriers en bivouac, il faut suspendre sa nourriture dans un arbre, à au moins 3 m de haut et loin de sa tente ! Nous avons fait plusieurs randonnées sans croiser un seul ours. À finir par croire aux légendes ! Jusqu’à ce qu’on en voit un, puis deux… puis cinq sur les bords de la route. On a donc réalisé qu’ils existaient et que notre économie de bear spray (la bombe vaut 40 $ CA) pouvait être une erreur. Même si selon nous, il y a beaucoup de randonneurs sur les sentiers que nous avons empruntés et qu’ils étaient tous bien équipés.

Photographier les paysages de l'Alberta et de la Colombie-Britannique

Photographier les paysages de l'ouest canadien

Instantanéité. Capturer l’évanescence. Arrêter le temps. Mémoriser l’image pour qu’à jamais elle ne s’efface. Le voyage est toujours l’excuse d’une photographie. Pour graver les souvenirs, immortaliser son histoire et même faire son art. Les Rocheuses canadiennes sont grandioses. Amateurs, professionnels… passionnés de photo cette destination remplie les cartes mémoire, bouffe de la pellicule. À s’en faire tourner la tête. Photographier les visages et les paysages, la flore et la faune sauvage quand on en a la chance, voilà de quoi aiguiser son œil. Une superbe destination pour la photographie de voyage. 

–> Tarif : Du temps…

–> Si vous avez envie de photographier les animaux sauvages et les paysages des Rocheuses, consultez notre onglet matériel photo pour un voyage au Canada. On vous donne la liste, non exhaustive, de notre matos photo. De quoi vous aiguiller dans votre choix, même si « le meilleur appareil photo c’est celui qu’on a ». 

Voyager en van au Canada

Camping car Icefields Parkway Canada

Caravaning. Camping car, caravane, cellule camper amovible pour pick-up, vans, 4×4… le paradis des nomades à l’esprit folk et aventure ! Au Canada, on renoue avec les joies du camping, sauvage ou pas. L’itinérance est de mise. D’abord parce que c’est profondément ancré dans la culture canadienne. On n’a pas vu un jardin sans véhicule automobile habitable – c’est la définition d’un camping car selon Wikipédia! – parqué dans l’attente du week-end ou de ses deux semaines de vacances annuelles. Ensuite, parce que tout est adapté aux grands véhicules. Routes, villes, campings… mais aussi accès et parkings sont ajustés à la taille des voitures. Les gros 4×4 et les pick-up sont plus courant que notre Chevrolet Spark. On se la jouait plutôt Minipouss en vacances. Et enfin, parce que c’est une destination plutôt chère. Le niveau de vie est élevé au Canada et il y a tellement peu de logements dans les parcs nationaux que les prix frisent le délire. Une maison sur roues, c’est une bonne option surtout pour une famille ! Même si cela reste un budget conséquent, bien moins économique que la nuit en tente.

–> Tarif : Location d’un camping car, +/- 1000 à 2000 $ CA la semaine en fonction du véhicule et des sa capacité. Essence et stationnement dans les parkings payants en sus.

Camper en pleine nature dans les Rocheuses canadiennes

Camper au Canada

Camping. Le Canada et les Rocheuses en particulier, sont une superbe destination nature. Et il n’y a pas mieux que la vie au grand air pour s’en imprégner. En tente ou en mode #vanlife comme cité plus haut, voilà l’occasion de se reconnecter à l’essentiel. D’abord pour vivre simplement. Les commodités dans les campings des parcs sont réduites au strict nécessaire : un emplacement, parfois une table de pique-nique, des bûches pour le feu de camp et des sanitaires partagés. Oubliez les piscines, l’élection de Miss Camping et autres frivolités… Ensuite, pour vivre en communauté. Pas de haies de lauriers pour séparer les jardinets. Une bonne occaz d’aller griller un chamallow ou deux avec les voisins canadiens, experts en soirées au coin du feu. Et enfin pour vivre déconnecté. Pas de wifi… Sans nul doute ce qui fait le plus de bien ! Et c’est surtout la solution pour se loger à moindre frais. Voyager dans l’Ouest canadien revient assez cher. Le camping en tente est la solution la plus économique.

–> Tarif : Environ 30 à 40 $ CA par nuit et par personne dans les parcs nationaux où le camping sauvage n’est pas autorisé.

Faire du canoë ou pratiquer des sports nautiques au Canada

Canoë lac Maligne Jasper Alberta Canada

Navigation. Les Rocheuses canadiennes regorgent de lacs et de rivières pour la pratique des sports nautiques en été. Du bleu iceberg au vert sapin, de la mare à l’océan, des eaux calmes aux eaux agitées… la richesse des flots permet de réaliser de nombreuses activités sur l’eau. Canoë, kayak, stand-up paddle, rafting, canyoning, voile… il y en a pour tous les goûts et à tous les âges. Des loisirs qui vont des plus sportifs au plus contemplatifs. Beaucoup de canadiens ont d’ailleurs leur propre matériel. De notre côté, on a profité de ce voyage au Canada dans les Rocheuses pour s’essayer au joies du canoë. Le « canot » en canadien est une embarcation créée par les indiens d’Amérique du Nord. Pas de plus bel endroit que le Canada pour en faire donc. Et ce fut la révélation. Pagayer sur le lac Maligne et sur le lac Alta à Whistler nous a enchanté. Naviguer, bercé par le clapotis de l’eau sur la coque, les ondulations des lagons et le rythme des pagaies… un voyage au fil de l’eau pour découvrir les environs sous un angle différent, tout ça sans se mouiller… Depuis, j’ai ajouté le canoë à ma wishlist. En attendant, on va se contenter d’en louer.

-> Tarif : Renseignez-vous avant, les prix vont du simple au triple en fonction du lieu. L’expérience est géniale mais ça peut vite flinguer votre budget. 1h de canoë pour deux personnes : 105 dollars canadien sur le lac Moraine (certes le cadre est paradisiaque mais bon…), 60 $ CA sur le lac Maligne (c’est déjà mieux), 39 $ CA sur le lac Alta à Whistler (presque normal)… 

Voyager en autostop au Canada

Camion Yellowhead Highway Canada

Backpackeurs et auto stop. Partir sac au dos, voilà un moyen économique et écologique de traverser le Canada et visiter les Rocheuses. L’influence « Into the Wild ». Le stop est légal au Canada. Il est autorisé dans l’Alberta et en Colombie-Britannique mais pas dans toutes les provinces. Et ceci, en raison du nombre d’accidents entre piétons et automobilistes sur les routes à grande vitesse. Si vous partez à l’aventure en levant le pouce, prudence donc !

–> Tarif : Un peu de ténacité et de bagou !

Autres activités sportives dans l'Ouest canadien

Hydravion Vancouver Canada

I believe I can fly. Pardon ! Pour ceux qui rêvent d’un vol en hydravion, le Canada est une belle destination pour découvrir la terre depuis le ciel. Le budget est cependant plus important.

–> Tarif : +/- 130 $ CA les 20 min.

Pour les écolos et les fous du guidon, le vélo est autorisé partout au Canada, même sur les highways ! Moi, je trouve ça hyper dangereux au vu de la vitesse à laquelle roulent les voitures sur les autoroutes. Mais, c’est faisable ! On a même vu une famille avec les enfants dans la remorque vélo dans un col sur la route des glaciers… On n’a pas tous la même notion du danger ! Sinon, il y a des petites routes sympas et de beaux cols pour les grimpeurs et les fanas de cyclisme.

Si vous êtes plus vtt ou vélo de descente que route, il y a aussi de quoi faire dans les stations comme à Whistler.

L’escalade, voire l’alpinisme, ravira les grimpeurs avec de nombreux spots de varappe.

Sans oublier tous les autres loisirs de montagne d’été ainsi que le ski, le surf et autres sports d’hiver à pratiquer dans les nombreuses stations !

–> Tarif : + de 100 $ CA le forfait journée pour un adulte dans les stations prisées comme Whistler ou Lake Louise.

Combien de temps pour un road trip dans l'ouest canadien ?

Notre itinéraire de 13 jours dans l'Ouest canadien

Road trip dans l'ouest canadien
2521
km de road trip
sur 10 jours de route
100
km de randonnée
sur 5 jours avec du dénivelé
14000
photos de voyage
c'est trop mais c'était beau
5
ours noirs
et d'autres animaux sauvages

Road trip réalisé en juillet 2018.

Le premier et le dernier jour sont consacrés à l’arrivée et au départ dans l’Ouest canadien. 

  • Jour 1 : Navette Grenoble-Lyon, Vol Lyon-Amsterdam, Vol Amsterdam-Calgary. Arrivée à Calgary dans l’après-midi. Récupération de la voiture de location à l’aéroport de Calgary. Direction Banff. Arrêt à Canmore pour la récupération du kit de camping de location et faire quelques courses alimentaire – et autres nos bagages étant perdus. Puis, direction Banff où nous nous promenons dans les rues de la ville. Enfin, nous rejoignons notre camping Tunnel Mountains II, pour établir notre campement pour 3 nuits.
  • Jour 2 et 3 : Parc national de Banff, Alberta.
  • Jour 4 : Promenade des glaciers, itinéraire entre Banff et Jasper, Alberta.
  • Jour 5 et 6 : Parc national de Jasper, Alberta.
  • Jour 7 : Itinéraire entre Jasper et Clearwater en passant par le Mont Robson, Colombie-Britannique.
  • Jour 8 : Parc provincial Wells Grey, Colombie-Britannique.
  • Jour 9 : Itinéraire entre Clearwater et Whistler en passant par Kamloops et Lillooet, Colombie-Britannique.
  • Jour 10 : Itinéraire entre Whistler et Vancouver en passant par la Sea to Sky Highway, Colombie-Britannique.
  • Jour 11 : Vancouver, Colombie-Britannique.
  • Jour 12 : 1/2 journée à Vancouver. Puis, dans l’après-midi, vol Vancouver-Amsterdam, vol Amsterdam-Lyon, navette bus Lyon-Grenoble pour une arrivée le jour 13.

–> Nous avons réalisé ce reportage photographique pour Grand Nord Grand Large. Nos étapes générales sont celles d’un des itinéraires proposés par l’agence spécialiste du voyage polaire. D’autres circuits sont envisageables incluant par exemple le parc national de Yoho et l’île de Vancouver avec Victoria que nous n’avons pas fait. Pour nous, une bonne raison de retourner là-bas ! Vous pouvez aussi imaginer un parcours en sens inverse. Commencer par Vancouver, puis en visiter la Colombie-Britannique pour finir en beauté par l’Alberta qui est, selon nous, l’apothéose de ce voyage. Un vrai coup de cœur ! À la place d’un circuit linéaire, vous pouvez réaliser un trajet circulaire avec un road trip Vancouver-Vancouver par exemple. Et même, et là c’est the cherry on the cake, filer sur Seattle à deux pas de là… L’un de nos rêves. Bref, il y a beaucoup de possibilités.

Quelle durée pour un voyage dans les Rocheuses canadiennes ?

Autant vous le dire tout de suite, ces 10 jours n’ont pas suffit à contenter notre soif de découverte du Canada malgré notre hyperactivité sur place. Les paysages sont fantastiques, les parcs immenses… il y a tant à faire, tant à voir ! Les temps de voyage depuis la France restent longs. 10 heures de vol seulement mais en comptant les temps de trajet pour accéder aux aéroports et l’attente avant l’embarquement (check in, enregistrement des bagages, sécurité, escales si il y en a, récupération des bagages)… on arrive vite à une petite journée de voyage. C’est autant de temps rogné sur les vacances…

Si vous le pouvez, prévoyez au moins deux semaines sur place. On vous conseillera de rester au moins 3 jours complets dans les parcs de Banff et Jasper. 1 jour entier voir 2 pour parcourir la Route des Glaciers, elle est si riche de paysages. 2 jours pour rallier Jasper à Clearwater en faisant une super rando pour dormir au cœur du Mont Robson. 1 journée dans le parc régional de Clearwater. 1 de plus pour rallier Whistler. 2 jours à Whistler. 1/2 à 1 journée pour arriver à Vancouver. 3 jours minimum à Vancouver… Et plus, si vous souhaitez prolonger à Victoria… Voilà de quoi exploser le compteur de vos jours de congés ! Et oui, cela ne fait pas 15, je sais ! Bref, il s’agit d’un idéal réalisé en fonction de nos intentions de voyage et de ce que l’on a vécu sur place. Même si le must évidemment c’est de rester plusieurs semaines, voir plusieurs mois pour s’immerger, s’ancrer, s’enraciner dans ces Rocheuses canadiennes. Pour les découvrir à différentes saisons, différentes heures et lueurs… l’espérance  de tout photographe de voyage. Laissez-moi rêver ! Evidemment, c’est possible en moins de temps aussi. Tout dépend de vos envies, de vos activités, de vos routines voyage…

Les plus beaux paysages à voir dans l'ouest canadien

Visiter la province de l'Alberta

___ Le parc national de Banff

Lac Louise Banff Alberta Canada


Banff national park est l’un des plus beaux parcs des Rocheuses canadiennes. Fondé depuis 1885, il a su préserver sa nature sauvage. Montagnes immenses et lacs émeraudes ont fait sa réputation. Si bien qu’il est très touristique. N’hésitez pas à explorer les environs des lieux touristiques pour découvrir d’aussi beaux panoramas en solo ou presque !

Les visites immanquables du parc national de Banff :

  • Banff : Située dans le parc national de Banff, la ville au creux des montagnes est une station chic des Rocheuses canadiennes. Hôtels, restos et cafés, supermarchés, magasins et boutiques de souvenirs… bordent ses rues.
  • La route de la Bow Valley – Bow Valley Parkway / Route 1A : Le long de la Trans-Canada Highway, la route sillonne la vallée de sapins entre la ville de Banff et Lake Louise. À faire pour observer la faune sauvage qui traverse régulièrement cette route.
  • Johnston Canyon : Rivière et chutes d’eau au milieu d’un canyon. Les randonnées de Lower Johnston Canyon, Upper Johnston Canyon, Johnston Ink Pots sont à faire très tôt le matin ou après 18 h en raison de l’affluence l’été (la balade est accessible à toute la famille). Possibilité de faire le sentier en hiver avec crampons et guide.
  • Le lac Louise et le château Fairmont Lake Louise : Sans doute le lac le plus populaire des « Rockies ». À faire vite fait pour partir explorer les alentours – il est superbe mais il y a trop de monde. Grâce aux nombreux sentiers de randonnée – qui longent le lac ou qui mènent à Mirror lake, au lac Agnès, à The Beehive et la plaine des 6 glaciers… – on peut découvrir Lake Louise sous différents angles et loin de la foule.
  • Le lac Moraine : Encore plus beau et sauvage que le lac Louise juste à côté et évidemment très touristique. Là aussi, il faut partir explorer les environs et ne pas se contenter du Moraine Lake Rockpile. Faire le tour du lac, grimper sur la tour de Babel, randonner jusqu’au Sentinel Pass et admirer la vallée des Dix-Pics, se rendre à Consolation Lakes… sont autant de possibilités pour apprécier le coin.
  • Le lac Minnewanka : Très grand lac placide sous lequel se trouve un village englouti. Balades autour du lac, bateau et canoë sont les activités principales. Pour autant, on a préféré Tow Jack Lake juste à côté. Mais aussi la randonnée du Cirque C-Level pour découvrir Minnewanka Lake depuis les hauteurs du Mont Cascade ainsi qu’une vue panoramique exceptionnelle en périphérie.
  • Vermillon Lakes : Balade familiale à faire en vélo autour de trois lacs. Possibilité d’en faire une partie en voiture.
  • Banff Gondola : Monter en télécabine au sommet de Sulfur Mountain pour admirer la vue sur Banff, la Bow River et le lac Minnewanka. À faire à pied pour les sportifs.

Où dormir dans le parc national de Banff ?

  • Campings Tunnel Mountain Village : Juste au dessus de Banff, idéal pour les commodités de la ville et rayonner dans la région.
  • Two Jack Lakeside : Situé à Two Jake Lake pour camper au bord de l’eau.
  • Camping Lake Louise : À côté du lac Louise pour être au plus près du lac Louise et du lac Moraine et profiter des meilleures lumières.
  • Nombreux logements B & B, auberges de jeunesse, motels, hôtels et lodges.

Où manger à Banff ?

  • Nourish : Un délicieux resto végétarien avec de nombreuses options véganes.

Pourquoi visiter le parc national de Banff ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Des panoramas exceptionnels sur les montagnes couvertes de glaciers, les vallées de sapins, les lacs turquoises, les rivières et les animaux sauvages.
  • Les – : Le parc national de Banff est superbe donc extrêmement touristique. Les prix sont également très élevés.
  • Les plus beaux spots photos : Moraine Lake, Agnes Lake, Sentinel Pass, C-Level.
  • Le meilleur moment : À l’aurore ou au crépuscule, loin de la foule.

–> Pour en voir plus : Article à venir

___ La promenade des glaciers

Peyto Lake Icefields Parkway Canada

La Highway 1 ou Transcanadienne, puis dans le prolongement la Highway 93, forment la Promenade des Glaciers – Icefields Parkway. Une route spectaculaire entre Banff et Jasper – à faire en une journée ou plus – pour découvrir les paysages grandioses de l’Alberta. 

Les visites immanquables de la route des glaciers :

  • Le lac Herbert : Charmant lac au milieu des sapins. 
  • Bow Lake : Avec vue sur le Crowfoot Glacier.
  • Peyto Lake : Immense et magnifique lac turquoise au milieu d’une vallée couverte de sapins. Quittez très vite le belvédère bondé et continuez 5 à 10 min sur le sentier du Bow Summit pour apprécier la vue en solitaire.
  • Le lac Hector : Une randonnée de 4,5 km permet d’aller explorer les berges d’un des plus grands lacs de Banff. Attention, il faut traverser la Bow River, ce qui peut être difficile en fonction des périodes.
  • Mistaya Canyon : Tumultueuse rivière bleu iceberg qui descend des montagnes jusqu’aux gorges. Le paysage typiquement canadien vaut le coup d’œil.
  • View Point avant The Saskatchewan River Crossing : Une des plus belles vues sur cette route, un panorama à couper le souffle sur la rivière Saskatchewan.
  • Weeping Wall : Des falaises de 300 m couvertes de cascades. Très beau gelées en hiver.
  • Colombia Icefield : Un champ de glace comprenant 8 glaciers dont le glacier Athabasca. Ce n’est pas le plus beau de ceux qu’on aperçoit depuis la route mais on peut y faire une balade en crampons avec un guide ou en bus (mais franchement ça pollue et ça gâche le panorama).
  • Cascade Tangle : Petite cascade en bord de route. Pas de parking, il faut se garer sur le bas-côté, pas toujours possible. Mignonne mais ce n’est pas la plus belle.
  • Sunwapta Falls : Jolie série de deux chutes d’eau photogéniques sur la Sunwapta River.
  • Athabasca Falls : Chutes d’eau et canyon très touristiques et bétonnés. Le bas du canyon, quand la rivière sort des gorges, est plus joli.
  • Goat and Glaciers View Point : Pour voir les chèvres de montagne et profiter d’une superbe vue sur la rivière Athabasca et les « Rockies ». Attention les yeux, panorama king size !

Où dormir sur la promenade des glaciers ?

  • Quelques rares campings, auberges de jeunesse et lodges sur la route.
  • The Crossing : Le motel est situé au niveau de Saskatchewan River Crossing, unique lieu pour faire le plein d’essence sur la promenade des glaciers.

Où manger sur la route des glaciers ?

  • Aucune autre option que le resto du Saskatchewan River Crossing pour déjeuner.
  • La meilleure alternative étant de se préparer un sandwich avant de prendre la route.

Pourquoi visiter la promenade des glaciers ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Des montagnes et des glaciers sublimes comme rarement on en voit ailleurs.
  • Les – : Les points de vues. Même si il y en a beaucoup, c’est jamais assez. Les voitures roulent trop vite, c’est une voie express. On aurait aimé faire l’aller-retour pour en profiter au maximum.
  • Les plus beaux spots photos : Peyto Lake, Mistaya Canyon, Goats and Glaciers View Point.
  • Le meilleur moment : Aux dernières heures du jour évidemment.

–> Pour en voir plus : Article à venir

___ Le parc national de Jasper

Maligne Lake Jasper Alberta Canada

Jasper National Park est un autre bijou de la province de l’Alberta. C’est aussi le plus grand parc national du Canada. À peine moins touristique que son voisin Banff, il est néanmoins plus familiale.

Les visites immanquables du parc national de Jasper :

  • Jasper : Située dans le parc national de Jasper, la ville reste touristique mais elle est beaucoup plus conviviale que Banff. Même si les deux sont à taille humaine.
  • Le lac Medicine : Sur Maligne Lake Road, un superbe lac entouré de sapins calcinés au dessus duquel se dresse une vertigineuse montagne. À faire en fin de journée.
  • Maligne Lake Road : La belle route qui permet de se rendre à Maligne Lake en passant par Medicine Lake est le lieu idéal pour observer les animaux sauvages – comme les ours noirs qui la traversent.
  • Le lac Maligne : Trésor du parc national de Jasper, ce lac immense s’étend aux confins des montagnes. Idéal pour faire du canoë ou du kayak jusqu’à Spirit Island. Possibilité de s’y rendre en bateau si l’on a moins de temps. Des sentiers de part et d’autre du lac sont accessibles pour découvrir les berges ou les sommets alentours. La randonnée de Bald Hills offre des vues majestueuses sur le lac Maligne et les Rocheuses.
  • Patricia Lake et Pyramid Lake : Deux lacs côte à côte, à deux pas de Jasper et sympas pour faire du canoë.
  • Miette Hot Springs : Des sources thermales pour se baigner dans les eaux chaudes après la très belle randonnée Sulphur Skyline Trail, dont la vue à 360 degrés sur les parages est fabuleuse.
  • Jasper Sky Tram : Une montée en téléphérique sur le Mont The Whistlers qui peut se faire à pied pour les bons marcheurs.
  • Valley of the Five Lakes : Une balade familiale autour des cinq lacs dont les couleurs du  bleu au vert diffèrent.
  • Le Mont Edith Cavell : Une randonnée pour aller observer le glacier Angel. Nécessité d’obtenir une autorisation auprès de l’office de tourisme de Jasper pour accéder au parking qui est très petit. Attention, la route d’accès est fermée jusqu’à nouvel ordre.

Où dormir dans le parc national de Jasper ?

  • Deux campings à l’entrée de Jasper : Whistlers Campground et Wapiti Campground.
  • Peu de logements en Airbnb, quelques auberges de jeunesse,  hôtels et très beaux lodges.

Où manger dans le parc national de Jasper ?

  • Bear’s Paw Bakery à Jasper : Pour prendre un petit déjeuner et un café à emporter.

Pourquoi visiter le parc national de Jasper ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Comme à Banff, pour les montagnes, forêts et lacs d’exception dont il serait dommage de se priver. Le tout dans une ambiance plus détente et famille.
  • Les – : Ici aussi les prix sont assez élevés. 
  • Les plus beaux spots photos : Le lac Medicine, le lac Maligne, Bald Hills, Sulphur Skyline Trail.
  • Le meilleur moment : Tôt le matin pour randonner sans personne et en fin de journée pour les belles lumières.

–> Pour en voir plus : Article à venir

Visiter la province de la Colombie-Britannique

___ Le parc provincial du Mont Robson

Mont Robson Canada Colombie Britannique


Mount Robson Provincial Park se trouve tout près de Jasper, sur la route qui mène à Clearwater. Ce parc des Rocheuses canadiennes est moins touristiques que Banff et Jasper mais classé lui aussi au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Les visites immanquables du parc provincial du Mont Robson : 

  • Le Mont Robson : D’en bas, la vue sur la montagne qui culmine à 3954 m est impressionnante. À faire sur place, des randonnées dans les environs et essentiellement celles qui mènent jusqu’à Kinney Lake ou Berg Lake. La seconde se fait en deux jours avec possibilité de bivouaquer en route.

Où dormir dans le parc provincial du Mont Robson ?

  • Au camping du lac Berg après une grande randonnée aux abords du Mont Robson.
  • D’autres espaces réservés aux campements sont disponibles le long du trail. Attention, permis de camping et reservation obligatoire.

Où manger dans le parc provincial du Mont Robson ?

  • Café Mount Robson : Juste à côté du Visitor Center, quelques sandwichs végés et une ou deux options véganes.

Pourquoi visiter le parc provincial du Mont Robson ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Pour faire une randonnée superbe et bivouaquer près d’un lac glaciaire.
  • Les – : Prendre deux jours sur son road trip pour faire la randonnée complète et éviter la frustration.
  • Les plus beaux spots photo : Près du Visitor Center et au lac Berg.
  • Le meilleur moment : À l’approche du premier lac, la première partie de la rando est sans grand intérêt.

–> Pour en voir plus : Article à venir

___ Le Parc Provincial Wells Grey

Helmcken Falls Wells Grey Canada BC


Le Wells Grey Provincial Park, en Colombie-Britannique, se situe hors des Rocheuses canadiennes. Le relief est doux, très boisé avec de nombreux lacs et chutes d’eau qui lui valent son surnom de « parc aux cascades ». Bien moins fréquenté que les parcs nationaux environnants, le Wells Grey Provincial Park est calme et très familiale.

Les visites immanquables du Wells Grey Provincial Park : 

  • La ville de Clearwater : Petite bourgade éparpillée, c’est plutôt une ville étape. Pour dormir, faire quelques courses, aller au resto.
  • Dutch Lake : Pour se baigner et déjeuner ou dîner au bord du lac à la lueur d’une fin de journée.
  • Clearwater Lake : Pour faire du canoë et camper au bord du lac. Attention, anti-moustiques obligatoire et longue piste caillouteuse pour accéder au site.
  • Spahats Falls : Une cascade de 75 m de haut qui vaut le coup d’œil.
  • Moul Falls Trail : Randonnée familiale en sous-bois pour accéder jusqu’à une belle chute d’eau. Beaucoup de myrtilles sauvages le long du chemin.
  • Helmcken Falls : Impressionnante chute d’eau de 141 m de la rivière Murtle à découvrir au coucher du soleil. Notre coup de cœur du Wells Grey Provincial Park. Et pour les amateurs de photo, l’occasion de faire un joli filet d’eau. Ne restez pas au premier point de vue où il y a du monde, promenez-vous sur le sentier qui longe la falaise.
  • Murtle Lake : Pour les aventuriers et amateurs de canoë, le lac est accessible depuis la Blue River mais il faut faire beaucoup de piste, porter le canot sur une portion du sentier et pagayer un moment avant d’atteindre le lac. Possibilité de camper sur place.
  • Trophy Mountain : Belle randonnée à faire jusqu’à un plateau fleuri en été.
  • Bailey’s Chute : Pour observer les saumons remonter la rivière. À faire au mois de septembre pour les voir

Où dormir dans le parc provincial de Wells Grey ?

  • Plusieurs campings dans le parc : Clearwater Lake Campground, Ivor Creek Campground, Huckleberry Campground.
  • De nombreux ranchs à l’extérieur du parc (bien les choisir, certains sont chers et ne valent pas forcément le coup).
  • Clearwater Resort : Pas de charme mais propre et pratique avec les commerces à proximité.

Où manger à Clearwater ?

  • The Painted Turtle : Un restaurant au bord du lac Dutch, demandez à diner sur la terrasse.

Pourquoi visiter le Wells Grey Provincial Park ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Pour le cadre familiale, les petites randonnées accessibles à tous,  le canoë moins cher que dans les Rocheuses et les ours noirs.
  • Les – : Après avoir visité Banff et Jasper, les paysages semblent plus communs. À faire avant les Rocheuses de préférence pour un effet Wahou !
  • Les plus beaux spots photos : Helmcken Falls, la plus belle cascade.
  • Le meilleur moment : Au coucher du soleil quand le ciel se teinte de rose.

Les visites immanquables entre Clearwater et Whistler : 

Rejoindre Whistler depuis Clearwater ou inversement en passant par les routes 5, 1, 97 et 99 est une visite en soi. À partir de Kamloops, en passant par Cache Creek et surtout entre Savona et Lillooet, le décor change. Si bien qu’on ne se croit plus au Canada mais aux États-Unis. La région est semi désertique avec peu de sapins mais de grandes prairies brûlées par le soleil et des buissons de Far West. Des paysages uniques au Canada. Une aparté sympathique, une belle surprise dans cette journée consacrée à la route. Nous avons pris le temps de nous arrêter pour quelques photos dans ces paysages hors du commun.

  • Flâner sur les routes : Southern Yellowhead Highway (5), Transcanadienne (1), Cariboo Highway (97) et Highway 99.
  • Kamloops Lake View Point : La route 1, la Transcanadienne, contourne le lac de Kamloops. Une aire de stationnement près du golf permet d’admirer la vue sur Kamloops Lake. L’occasion de voir aussi les très longs trains de marchandises qui passent d’un côté et de l’autre des berges.
  • La ville fantôme près de Walhachin : Au niveau du virage, après le musée de Walhachin en allant sur Whistler, une petite ville fantôme construite par un artiste se visite.
  • Après Cache Creek, en passant l’embranchement avec la 99 et en continuant sur la 97 (Cariboo Highway), de jolies montagnes colorées de jaune et de rouge sortent des sapins.
  • Les beaux panoramas de la Highway 99.
  • Le canyon de la réserve indienne à Fountain Valley. Pas forcément beau mais très impressionnant.
  • Duffey Lake : Jolie vue sur le lac avec les montagnes en fond.
  • Joffre Lakes Provincial Park : Sur la route 99 – la Duffey Lake Road – trois lacs de montagne. Lower Joffre Lake, Joffre Lake et Upper Joffre Lake à découvrir lors d’une randonnée. Le premier lac est à 10 min à pied du parking, pour le dernier il faudra marcher plus longtemps. –> 11 km aller-retour

–> Pour en voir plus : Article à venir

___ Whistler

Black bear Whistler Canada

À une centaine de kilomètres de Vancouver via la Sea to Sky Highway, Whistler s’est fait connaître mondialement grâce aux JO d’hiver en 2010. Aux pieds des montagnes de Whistler et Blackcomb, la ville est l’une des plus grandes stations de ski d’Amérique du Nord. Si il est possible de skier sur le glacier en été, Whistler est aussi connue pour son domaine de VTT freeride.

Les visites immanquables de Whistler :

  • Depuis la station de Whistler Blackcomb, on peut accéder à un grand domaine skiable, de nombreux sentiers de randonnée, des descentes de VTT, des lacs… Attention, pour certaines activités de montagne, il faut accéder au départ des sites par télécabine. –> Tarif forfait de ski : + de 100 $ CA la journée pour 1 adulte. –> Tarif gondola : environ 60 $ CA pour 1 adulte.
  • Alta Lake : Faire du paddle, du kayak ou du canoë à Alta Lake. –> Tarif : environ 40 $ CA pour 1 heure de canot à 2 adultes.
  • Lost Lake : Pique-niquer au bord du lac perdu et se baigner pendant les beaux jours d’été.
  • Green Lake : Profiter des nombreuses activités nautiques de ce lac émeraude, faire un vol en hydravion, se balader le long de ses rives ou encore faire un parcours de golf.
  • La Peak to Peak Gondola : Pour admirer la vue sur Whistler depuis la télécabine avec le plus long câblage horizontale du monde. 4,4 km entre les sommets Blackcomb et Whistler.
  • Alexander Falls : Contempler une belle chute d’eau depuis le view point Alexander Falls dans le parc du même nom. À faire tôt le matin quand il n’y a encore personne.
  • Callaghan Road : La route qui mène jusqu’à la cascade est également un spot idéal pour voir des black bears. À parcourir tôt le matin ou en fin de journée pour avoir plus de chance d’apercevoir des ours noirs. Possibilité de continuer jusqu’à Callaghan Lake mais la route se transforme en piste assez difficile d’accès.

Les visites immanquables à deux pas de Whistler :

  • Joffre Lakes Provincial Park : Sur la route 99 – la Duffey Lake Road – entre Whistler et le lac Lillooet, de superbes lacs de montagne s’offrent en spectacle aux randonneurs. Lower Joffre Lake, Joffre Lake et Upper Joffre Lake sont un condensé de nature sauvage. Si il faut marcher un peu pour atteindre le dernier lac, le premier est à 10 min à pied du parking. –> 11 km aller-retour
  • La Sea to the Sky Highway : Parcourir l’autoroute panoramique qui relit Whistler à Vancouver en longeant la côte Pacifique et la baie Howe est agréable, même si elle manque cruellement de view points intéressants. Cependant, pas la plus belle route qu’on ait prise comme promis !
  • Le Garibaldi Provincial Park : Randonner sur les nombreux chemins du parc et admirer les eaux turquoises du lac Garibaldi depuis Panorama Ridge Hike (–> 30 km).
  • La Sea to Sky Gondola : À deux pas de la ville de Squamish sur la Sea to Sky Highway, la télécabine permet d’admirer la vue sur la baie d’Howe Sound. –-> Tarif : environ 40 $ CA, possibilité de monter à pied.
  • Le Whistler Mountaineer : Pour voyager en train entre Vancouver et Whistler.

Où dormir à Whistler ?

  • Whistler RV Park and Campground : À 20 min de Whistler Village. Plusieurs autres campings dans les environs de Whistler.
  • Hi Whistler : Une auberge de jeunesse.
  • De nombreux hôtels de luxe et locations d’appartements.

Où manger à Whistler ?

  • The green Moustache : Nous n’avons pas eu le temps de tester mais c’est végétarien.

Pourquoi visiter Whistler ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Son emplacement, à seulement 2h de Vancouver avec de nombreuses randos. Le domaine skiable immense pour tous les niveaux et mondialement connu.
  • Les – : Les prix élevés. Forfaits de ski, logements… tout est assez cher. L’esprit un peu bling des stations huppées. L’obligation de prendre le téléphérique pour accéder à certains sites.
  • Les plus beaux spots photos : Joffre Lakes provincial Park.
  • Le meilleur moment : Observer pendant 20 min et sans personne d’autre un ours noir sur Callaghan Road.

–> Pour en voir plus : Article à venir

___ Vancouver

Vancouver Stanley Park Canada

Vancouver est la 8 ème plus grande ville du Canada. C’est une cité ouverte sur la nature et sur le monde grâce à son port, le plus grand du Canada. Moderne, cosmopolite, à taille humaine, nous avons apprécié sa douceur de vivre et l’immense possibilité d’activités à pratiquer. C’est aussi l’une des villes les plus agréables du Canada, de par ses températures plutôt modérées même en hiver. Un climat lié à la proximité de l’océan Pacifique. Son downtown, relativement plat, est idéal pour les promeneurs et les cyclistes. Une ville parfaite pour un city break !
Les visites immanquables de Vancouver :
  • Parcourir la ville à pied et flâner dans les nombreux quartiers de downtown, le centre-ville. Tous les districts ont leur identité propre. Nous avons beaucoup aimé Gastown, la vieille ville historique et sa mythique horloge à vapeur. Ainsi que Chinatown, Davie Street dans le West End, Granville Street, Yaletown, Heritage District
  • Prendre l’ascenseur de verre du Harbor Center et découvrir la plus belle vue de Vancouver. Un panorama à 360 degrés sur le downtown de Vancouver, les buildings, le port, Stanley Park, l’agglomération jusqu’aux montagnes environnantes… L’occasion de comprendre la structure de la ville ! À faire le matin et le soir pour les belles lumières du coucher de soleil… magique ! –> Tarif Vancouver Lookout : 17 $ CA – ticket valable 24 h.
  • Faire le tour du Stanley Park à vélo, à pied ou en voiture. Poumon vert de Vancouver, le parc est idéal pour une pause pique-nique et une balade verdure. À pied ou à vélo via le Stanley Park Seawall Path, en passant sous le Lions Gate Bridge et en longeant la côte pour un bel aperçu de l’emplacement entre mer et montagnes de Vancouver. En voiture, via la Stanley Park Drive, pour les plus pressés. –> Location de vélos : Spoke Bikes Rental – 1798 W Georgia St – 27 $ CA pour 6h par personne – autre boutique juste en face.
  • Aller faire ses courses et manger d’excellents bagels à Granville Island Public Market.
  • Se promener sur Pacific Boulevard Street en fin de journée ou faire du sport et se relaxer comme les habitants de Vancouver.
  • Prendre un bol de verdure dans les allées fleuries du Van Dusen Botanical Garden ou errer dans le Queen Elisabeth Park.
  • Se cultiver en visitant les musées : Museum of Vancouver, Vancouver Art Galerie, Museum of Anthropology…
  • Faire du shopping sur Robson Street ou Granville Street, la rue des néons avec des enseignes comme Urban Outfitters, Vans… Une de nos rues préférées surtout pour ses lumières.
  • Se baigner dans l’une des nombreuses plages qui longent le Stanley Park et Downtown : English Bay Beach nous a semblé la plus sympa.
  • Aller écouter un concert de rock. Vancouver est tout proche de Seattle, capitale mythique du grunge. Vous avez toutes les chances de voir rappliquer un bon groupe américain à Vancouver ! On a raté les Melvins à une semaine près… Il y en a bien sûr pour tous les goûts musicaux.
  • Faire un tour en hydravion et survoler la ville de Vancouver et ses environs. –> Tarif : +/- 130 $ CA les 20 min.
Les visites immanquables à deux pas de Vancouver :
  • Se faire peur en marchant sur le Capilano Suspension Bridge, un pont suspendu de 140 mètres de haut.
  • Randonner au Grouse Mountain : Une balade qui mène au sommet et permet d’admirer la vue sur la vallée de Capilano et Vancouver. Skiable en hiver.
  • Traverser la baie et découvrir la fameuse île de Vancouver et la ville de Victoria : À visiter absolument si vous avez un peu de temps pour observer la faune sauvage : ours, baleines… Mais aussi de belles randonnées à faire et des tours en kayak. Les paysages bruts sont magnifiques. –>Possibilité d’y accéder en ferry depuis Tsawwassen au sud-est de Vancouver.
  • Faire une escapade ski ou randonnée dans la station des J.O : Whistler.

Où dormir à Vancouver ?

  • Le Sheraton Vancouver Wall Centre Hotel : Super bien placé au milieu de downtown et parfait pour rayonner dans la ville.
  • Nombreux AirBnb, auberges de jeunesse et hôtels dans downtown.
Où manger à Vancouver ?
Un grand choix de restaurants végétaliens et végétariens, pour notre plus grand plaisir ! On a testé plusieurs adresses.
  • Indigo Age Cafe : Raw food et plats vegans, bio, sans gluten… Une cuisine fine et délicieuse – 436 Richards St.
  • Caveman Cafe : Végétaliens, paléo, sans gluten… un grand choix pour une cuisine healthy et un accueil chaleureux – 88 W penser St.

Pourquoi visiter Vancouver ? Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Les + : Le climat agréable d’une ville entre mer et montagne. Les nombreuses activités possibles. L’esprit cool des villes de la côte ouest de l’Amérique du Nord.
  • Les – : Les laissés-pour-compte dont la misère sociale fait froid dans le dos. SDF, malades mentaux et surtout drogués sont malheureusement très nombreux dans Downtown Eastside. C’est historique dans cette ville, même si de nombreuses associations leurs viennent en aide.
  • Les plus beaux spots photo pour admirer Vancouver : Vancouver Lookout, Stanley Park, le parc Queen Elisabeth, les ponts de Vancouver.
  • Le meilleur moment : Le coucher de soleil depuis le Vancouver Lookout.

–> Pour en savoir plus : Article à venir

___ À voir aussi dans l'Ouest canadien

Tree Sisters Canmore Banff Canada

Les provinces de l’Alberta et de la Colombie-Britannique sont immenses, les paysages fantastiques. Il existe de nombreux autres parcs, villes, sites… à découvrir dans l’ouest canadien. Calgary, Canmore, Edmonton, Victoria et l’île de Vancouver valent le détour. Vous pouvez remonter plus au nord jusqu’au territoire du Yukon ou descendre aux États-Unis par Seattle qui n’est qu’à 2h30 en voiture… Les possibilités sont nombreuses. 

Conseils pratiques pour un road trip au Canada

Infos générales

Peyto Lake Alberta Canada

Se déplacer au Canada lors d'un road trip

Road trip dans l'ouest canadien


Se loger au Canada lors d'un voyage à l'ouest

Camping dans l'ouest canadien



Quel budget pour voyager au Canada dans l'Alberta et la Colombie-Britannique ?

Budget voyage ouest canadien

Quels outils geek pour voyager au Canada ?

Dutch lake Clearwater Canada BC

Road trip d'été au Canada : Quel équipement ?

Ma valise pour une personne en voyage dans l'Alberta et la Colombie-Britannique

L’été au Canada, les températures sont plutôt douces. Cependant, dans les Rocheuses canadiennes, le climat de montagne fait varier la météo. Il peut y avoir des différences de températures entre le matin et l’après-midi. Les nuits restent fraîches et en cas de mauvais temps ou d’orage, le thermomètre dégringole rapidement. On en a fait les frais au début de notre séjour. Et sans bagages, restés à Amsterdam, on s’est caillés !

–> Le mieux est donc de faire une valise qui peut s’adapter à tous les temps.

Chaussures de trail North Face Canada
  • 1 paire de chaussures de randonnée ou de trail pour les marcheurs. À choisir en fonction de vos préférences mais surtout à prendre en Goretex. Nous avons choisi les nôtres chez Equipement Aventure, spécialiste du matériel de camping et randonnée.
  • 1 autre paire de chaussures de votre choix pour le reste du voyage
  • 1 paire de tongs pour les douches des campings pas toujours très clean
  • 1 coupe-vent imperméable ou une veste de montagne
  • 1 polaire ou 1 sweatshirt
  • T-shirts manches courtes, longues et chemises
  • Jeans, shorts et robes
  • T-shirts respirants pour la rando
  • Pantalons et leggings de rando
  • 1 chapeau ou 1 casquette
  • 1 poncho de pluie
  • 1 maillot de bain pour les piscines et/ou le paddle
  • 1 sac à dos de randonnée
  • 1 gourde
  • 1 bear spray et/ou 1 clochette à ours à acheter sur place
  • 1 serviette de toilette microfibre - plus compacte, absorbante, légère et sèche plus vite qu'une serviette classique
  • 1 trousse de toilette avec vos produits d'hygiène, beauté et maquillage
  • 1 crème solaire indice 50 pour la randonnée et le canoë
  • 1 gel aloé vera ou 1 crème après-soleil
  • 1 anti-moustiques en spray ou en crème adapté à la destination
  • 1 crème pour les piqûres d’insectes - pour apaiser les démangeaisons
  • 1 adaptateur secteur France-Canada pour recharger votre téléphone...

Mon matériel de camping pour bivouaquer dans les Rocheuses canadiennes

Le camping est l’option la plus économique pour se loger dans les Rocheuses canadiennes.

Pour ce séjour nature, un bon équipement de camping est nécessaire.

–> Si vous possédez tout le matériel, vous pouvez le mettre dans votre valise. Dans ce cas, choisissez une tente montagne, des duvets et des matelas compacts pour des bagages légers.

–> Vous pouvez aussi opter pour une location de matériel de camping (plus d’infos dans l’onglet se loger).

  • 1 duvet chaud (-5°C/-10°C), en fonction de la météo il peut faire froid la nuit même en été
  • 1 matelas auto-gonflant
  • 1 sac à viande
  • 1 tente
  • 1 bâche
  • 1 réchaud
  • 1 bouteille de gaz pour le réchaud - à acheter sur place
  • 1 kit cuisine pour le camping et/ou la randonnée
  • 1 lampe frontale c’est plus pratique que celle du téléphone portable
Camping dans l'ouest canadien


Mon matériel photo pour un voyage au Canada

Si vous aimez faire de la photo, le Canada est une merveilleuse destination pour la photographie de paysage et la photographie animalière. À chacun son matériel mais on vous donne la liste de notre matos photo pour ce road trip dans les Rocheuses canadiennes. Quels appareils photos, quelles optiques… nous utilisons et pourquoi ?

Sulphur Skyline Trail Jasper Canada
  • 1 appareil photo reflex, de préférence. Nous utilisons un Canon 5D Mark II et un Canon 5D Mark III. Mais comme on dit :"le meilleur appareil photo, c'est celui que vous avez."
  • 1 focale grand angle pour la photographie de paysage. Dans l'ouest canadien, les panoramas sont xxl. Nous utilisons un objectif Canon 16-35 mm.
  • 1 téléobjectif pour la photographie animalière ou les prises de vue de détail des paysages. Nous utilisons un objectif Canon 70-200 mm.
  • 1 focale fixe 50 mm pour réaliser des portraits de vous ou des personnes rencontrées lors de votre voyage.
  • 1 focale 24-70 mm, un objectif couteau suisse pour s'adapter à tous les types de photographies.
  • Plusieurs cartes mémoires en fonction de vos besoins. Nous utilisons des cartes de la marque SanDisk. Pensez à noter votre nom, mail ou téléphone dessus... En cas de perte, vous aurez une chance de les retrouver.
  • 1 trépied, indispensable pour réaliser des photos de nuit - à Jasper le ciel est parfait - et photographier les cascades en pose longue pour créer des filets d'eau.
  • 1 sac à dos photo, facile à utiliser en rando avec une protection imperméable pour protéger votre matos de la pluie. Nous utilisons 2 sacs de la marque Lowepro à retrouver dans notre article test.
  • 1 protection anti-pluie pour protéger votre appareil photo lors des prises de vue.
  • 1 chargeur de voiture pour les batteries d'appareil photo, les prises usb, le téléphone... Pour faciliter la recharge des appareils électroniques pendant votre road trip. Nous avons utilisé ce modèle.
  • 1 adaptateur secteur pour les prises canadiennes
  • 1 multi-prises
  • 1 polaroid SX 70 parce que la photographie instantanée c'est fun et plein de surprises!

Mon équipement bébé pour un voyage au Canada

Porte bébé Kid Comfort Air de Deuter

Vous avez des enfants, vous souhaitez voyager avec eux au Canada ? C’est possible !

Pour les plus grands, l’observation de la faune vaut à elle seule le voyage.

Pour les bébés et les enfants en bas âge, il suffit de s’adapter à leur rythme pour que toute la famille profite du séjour.

Voici quelques éléments utiles pour un road trip au Canada avec vos bambins.

  • 1 poussette compacte. Nous utilisons la Gold Pockit de la marque GB. Ultra-compact et légère, elle peut voyager avec les bagages cabines dans l'avion. Ce modèle peut être utilisé de 6 mois à 17 kg. D'autres poussettes de cette gamme s'utilisent dès la naissance.
  • 1 porte-bébé. Si vous êtes adepte du portage, un porte-bébé physiologique ou un porte-bébé dorsale sont idéales pour les balades. Nous utilisons le porte-bébé de randonnée Kid Comfort Air de Deuter disponible chez Les petits baroudeurs. Ce spécialiste de l'aventure en famille équipe d'ailleurs vos enfants pour toutes les activités nature.

Rocheuses Canadiennes : plus de photos
La démesure des paysages xxl de l’Ouest canadien…

Série de photographies prises dans les provinces de l’Alberta et de la Colombie-Britannqiue lors de notre voyage au Canada.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Partagez nos travel stories sur Pinterest
Road trip dans l'ouest canadien

Envie de partager ce road trip dans les Rocheuses canadiennes,

de garder sous le coude ce guide complet pour préparer votre voyage au Canada ?

Epinglez cette image !


Retrouvez toutes les infos sur ce voyage au Canada sur le site de Grand Nord Grand LargeEt pour plus de renseignements pour voyager au Canada, rendez-vous sur le site de l’Office du tourisme. Ce voyage est le fruit d’un partenariat. Le choix du contenu éditorial de cet article nous revient.


Photos © Christophe Levet & Violaine Rattin

Cet article contient des liens partenaires.

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM
    14 commentaires
    Write a comment