Serre-Ponçon, le lac des Alpes du Sud

Lac de Serre-Ponçon

Serre-Ponçon, je me souviens de ton lac, immense retenue d’eau au cœur des Alpes. Des eaux azur qui m’ont tant marqué enfant. Je me souviens des terres ocres de tes berges et des forêts verdoyantes qui les bordent. Je me souviens des montagnes colossales qui entourent tes rivages, de leur parois vertigineuses qui enveloppent ton réservoir comme pour mieux te protéger. Tel un écrin, elles semblent vouloir te garder pour elles. Véritable joyau, tu es source de vie. Bien sûr, je sais que tu n’es pas naturel. L’homme a forcé le destin pour que tu vois le jour. De rivière en crue, tu es devenu un gigantesque bassin noyant la vallée. J’imagine tes villages engloutis, leurs maisons abandonnées, témoignage du passé et authentique trésor. Je m’émerveille des ces villes fantômes. Bien sûr, je sais qu’elles ont disparu. Ta chapelle pourtant, sur son îlot, me rappelle leur existence. Je me souviens de tes petits poissons qui viennent me chatouiller les pieds. De la douceur de l’eau sur ma peau. De ta surface placide et du silence apaisant de tes contrées, de temps en temps interrompu par les bateaux des plaisanciers. Evidemment, parfois, tu me fais peur. Je songe à ton monumental barrage et aux répercutions si il cédait. Puis, très vite, mon regard se perd dans ton bleu, ce bleu qui s’étend à l’infini.


Lac de Serre-Ponçon : Lac artificiel de haute montagne situé entre les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. C’est le deuxième plus grand lac artificiel d’Europe. A 2 heures de Marseille et de Grenoble et à un peu plus de 25 km de Gap, cette mer intérieure est bordée par le parc national des Ecrins. Le lac a été crée grâce à un barrage sur la Durance qui a permis d’inonder la vallée de Serre-Ponçon. Le barrage a pour but de limiter les crues dévastatrices de la rivière, produire de l’électricité, irriguer les terres agricoles de la vallée de la Durance et attirer les touristes, qui en plus des stations d’hiver, viennent désormais s’y détendre l’été. L’idée surgit au le milieu du XIXème siècle mais finit par voir le jour en 1961 sous la direction d’EDF. C’est le plus grand barrage d’Europe.

Le barrage en quelques chiffres (qui donnent le tournis) : Plus de 3 ans de travaux qui ont demandé les efforts de 3000 hommes travaillant de 2h du matin à 22h. Un barrage de 124 m de haut sur 630 m de long et une largeur de 650 m à sa base soit 14 millions de mètres cube de remblais. Un mur au delà duquel sont retenus 1,27 milliards de mètres cube d’eau sur une superficie de 28,2 km². Le barrage a été conçu pour résister à d’importantes crues et aux potentiels séismes de magnitude 7. Si il venait à céder, le raz-de-marée dévasterait la vallée de la Durance, la basse vallée du Rhône, la Camargue et Avignon…


–> Sommaire : 14 activités et loisirs à pratiquer autour du lac de Serre-Ponçon :

Sports nautiques, randonnées pédestres, visites culturelles… il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde et ce en toutes saisons. De quoi passer des vacances en famille ou entre amis, un week-end en couple ou en solo sans s’ennuyer. Eté comme hiver, pour les fous de montagne, les fanatiques aquatiques ou les accros du farniente.

  1. Faire un road trip autour du lac de Serre-Ponçon
  2. Bronzer sur les plages du lac
  3. Profiter des sports nautiques
  4. Faire une mini croisière en bateau
  5. Observer les demoiselles coiffées de Theus et de Sauze-Du-Lac
  6. Traverser le pont de Savines
  7. Admirer la vue panoramique depuis le Mont Colombis
  8. Pratiquer la randonnée
  9. Photographier la chapelle Saint-Michel
  10. Visiter Gap et les villages du bord du lac
  11. Se cultiver au Muséoscope du lac
  12. Parcourir les gorges de la Blanche
  13. Pratiquer les sports d’hiver
  14. Emprunter la route de Napoléon et admirer la Grande Tête de l’Obiou

1 – Faire un road trip autour du lac de Serre-Ponçon

C’est la première chose à faire en arrivant au lac. Certes en plein été, les chaleurs caniculaires vous donneront envie de sauter directement dans l’eau mais ce qu’il y a de plus beau dans le coin, ce sont les paysages. 80 km de rives, que longent plus ou moins les routes, qui vous permettent de faire le tour du lac. L’occasion d’observer de superbes panoramas, très différents en fonction des côtés du lac et de chercher un petit coin tranquille pour aller se baigner. A faire évidemment en voiture mais la route est aussi très prisée des motards. Possibilité de faire le tour à vélo également. Attention, tout de même, à l’affluence les jours de week-end et pendant les vacances scolaires. La route peut être dangereuse si on ne roule pas prudemment.

2 – Bronzer sur les plages du lac de Serre-Ponçon

Plusieurs plages publiques surveillées permettent de profiter des eaux du lac de Serre-Ponçon en toute quiétude. Idéal avec des enfants. Dont certaines ont reçu le label Pavillon Bleu d’Europe qui valorise les politiques de développement touristique durable pour entre autre la qualité des eaux de baignade et la protection de l’environnement. 7 plages surveillées durant la période estivale sont accessibles : la plage des Pommiers et la Baie Saint Michel, Serre-Ponçon plage, la Combette, la plage de Bois-Vieux, la plage de Savines-Le-Lac (plage de sable), la plage de Saint-Pierre, la plage de Chanterenne, la plage de Saint-Vincent-Les-Forts et le plan d’eau d’Embrun (à niveau fixe). On a testé les plages de Savines et de la Baie Saint Michel. Toutes deux sont très bien si on s’écarte un peu de la foule. D’ailleurs, on vous recommande de trouver un endroit sur la rive droite de la vallée de l’Ubaye , un peu avant Sauze-Du-Lac, pour profiter des plages sauvages et de la quiétude du lieu. Attention tout de même, la baignade n’est pas surveillée en dehors des plages publiques.

3 – Profiter des sports nautiques

En plus de nager dans les eaux bleues ou de faire bronzette sur les rives, de nombreuses activités nautiques sont proposés sur tout le lac de Serre-Ponçon : stand up paddle, kayak, location de bateau, ski nautique et autres bouées tractées, toboggan géant (à faire en famille depuis la plage de Savines, on n’a pas testé mais ça avait l’air vraiment sympa), wake board, planche à voile,  wake surf, aviron et autres loisirs et sport de glisse sur l’eau…

4 – Faire une mini croisière en bateau

Si le tour du lac sur l’asphalte vous a séduit, vous pourrez aussi faire le tour du lac sur l’eau grâce au bateau promenade. 1h30 de navigation sur le lac de Serre-Ponçon à la découverte des criques, des demoiselles coiffées, de la Baie Saint-Michel et de sa chapelle…jusqu’au plus près du barrage. Embarcation depuis la Baie Saint Michel, Les Yvans et Rousset-Espinasses d’avril à octobre. Et puis, si vous préférez être tout seul, perdu sur le lac, vous pouvez évidemment louer des bateaux avec ou sans permis.

5 – Observer les demoiselles coiffées de Theus et de Sauze-Du-Lac

Dans les environs du lac de Serre-Ponçon, deux sites permettent d’admirer des cheminées de fées. Ces demoiselles coiffées sont de grandes colonnes de roches naturelles friables surmontées d’un rocher qui les protège de l’érosion et dont le poids tasse les roches pour les rendre plus résistantes. Elles sont visibles depuis les hauteurs du village perché de Théus où elles sont des centaines. Le site est très beau mais la vue est peu dégagée depuis le view point. On vous conseille d’emprunter les sentiers de randonnées pour aller les admirer au plus près. Si vous ne souhaitez pas faire tout le parcours, 5 à 10 min de marche, vous permettront dejà d’en découvrir quelques unes de plus près. On peut aussi apercevoir quelques demoiselles coiffées à Sauze-du-Lac où elles sont beaucoup moins nombreuses, une poignée seulement, mais plus impressionnantes. Et surtout, elles sont très bien visibles depuis la route où une petite aire de parking a été aménagé dans un virage de la départementale 954 entre Savines-Le-Lac et Sauze-Du-Lac. Inutile d’emprunter le sentier, à moins que vous ayez envie de vous dégourdir les jambes, on ne les voit presque pas de près (excepté peut être en hiver quand les feuilles des arbres sont tombées).

6 – Traverser le pont de Savines

924 m de long, c’est la longueur du pont qui relit Savines à la rive opposée du lac. Ce n’est pas le pont de San Francisco mais il enjambe fièrement l’étendue d’eau, bien qu’on sent qu’il ait un peu vécu. Construit en 1960 au dessus de la Durance désormais devenu lac, il fut érigé après que les habitants de Savines, dont le village a été déplacé afin d’inonder la zone, aient obtenu réparation suite au préjudice subit et ce afin d’éviter l’isolement du nouveau village désormais nommé Savines-Le-Lac.

7 – Admirer la vue panoramique depuis le Mont Colombis

Si il y a bien un endroit à ne pas rater pour découvrir un panorama à couper le souffle sur le lac, c’est bien depuis le sommet du Mont Colombis. Une vue imprenable à 1733 m d’altitude sur le lac de Serre-Ponçon, la vallée de la Durance et la vallée de l’Avance. On y accède par une route de montagne sinueuse et très étroite qui grimpe au dessus du village de Theus et des demoiselles coiffées. A l’arrivée, trois tables d’orientation pour découvrir un paysage époustouflant. Pour ceux qui ont prévu un pique-nique, il y a un très joli coin sous les sapins juste avant d’arriver au point culminant du Mont Colombis. Et pour les plus courageux, possibilité d’accéder au site, en 6h à pied, par les sentiers de randonnée depuis le parking de Theus.

8 – Pratiquer la randonnée

Le lac de Serre-Ponçon se situe au cœur des montagnes entre les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Hautes-Provence, l’endroit idéal pour les amoureux de la rando. De nombreux sentiers avec tous types de difficultés et pour toute la famille sont accessibles depuis les villages de la région. Sans oublier que le lac se trouve aux portes du parc national des Ecrins mais aussi à deux pas du parc régional du Queyras, du Verdon et du parc national du Mercantour. Autant de raison de prolonger le séjour pour vadrouiller dans la région.

9 – Photographier la Chapelle Saint-Michel

C’est l’un des lieux les plus photographiés du lac de Serre-Ponçon. Petit promontoire au milieu des eaux, la chapelle Saint-Michel, dans la baie du même nom, est une rescapée du barrage. Située au dessus de la ligne de flottaison du lac qui est prévue à 780 m d’altitude, elle fut épargnée lors de la construction du barrage en 1961. Le témoignage d’une vie passée où les villages et hameaux, aujourd’hui engloutis, bordaient le lit de la Durance. La chapelle est aujourd’hui murée et hors d’accès mais il est possible de s’approcher au plus près d’elle en bateau.

10 – Visiter Gap et les villages du bord du lac

Environ 25 km séparent le lac de Serre-Ponçon de Gap, principale agglomération des Alpes du Sud. Si bien que les Gapençais s’échappent souvent profiter du lac le week-end. Il vous sera donc facile de vous rendre à Gap par la RN 94 qui file tout droit à travers champs pour faciliter l’accès au principal atout touristique du coin. Sauze-Du-Lac, Prunières, Embrun, Chorges, Savines-Le-Lac…autant de villages à parcourir entre deux temps de baignade.

11 – Se cultiver au Muséoscope du lac

Une plongée historique dans la construction du barrage de Serre-Ponçon. Mais aussi l’occasion d’admirer la vue depuis le Belvédère de Serre-Ponçon sur le dit barrage.

12 – Parcourir les gorges de la Blanche

Une petite route impressionnante à flanc de falaise qui longe le cours de la Blanche avant de rejoindre la Durance.

13 – Pratiquer les sports d’hiver

Si la région est connu pour son lac, elle n’en reste pas moins un lieu de haute montagne qui dispose de plusieurs stations de ski. A visiter donc en toutes saisons, d’autant qu’on imagine la beauté des paysages d’hiver.

14 – Emprunter la route Napoléon et admirer la Grande Tête de l’Obiou

Sur la route Napoléon (RN85), entre Gap et Grenoble, on aperçoit la Grande Tête de L’Obiou. Imposant sommet du massif de Dévoluy, celui-ci semble jouer à cache-cache avec les nuages. Du haut de ses 2789 m d’altitude, la montagne domine les environs. On ne voit qu’elle. Jouant de ses contrastes, elle semble avoir de multiples facettes.

  • A faire absolument : Grimper au sommet du Mont Colombis pour admirer la vue sur le lac de Serre-Ponçon
  • Où loger : Quelques hôtels autour du lac mais surtout beaucoup de campings avec mobile homes et quelques maisons d’hôtes. A choisir avec vue sur le lac de préférence et au dessus du barrage. Le paysage en aval du lac est un peu moins séduisant et on se sent un peu mieux à l’idée de dormir au dessus du barrage, des fois que !
  • Les + : Idéal autant pour les amoureux de la mer et de la montagne !
  • Les – : les fangios sur la route !
  • Les spots photos : View point dans un virage de la D900 vers Saint-Vincent-Les-Forts, Mont Colombis et un peu partout autour du lac
  • Le meilleur moment : A faire l’été pour barboter dans le lac et l’automne pour les paysages rougeoyants
  • La bonne adresse : Pour manger du bon pain, on file à la boulangerie artisanale Pains de Pays sur la D900B près du village Le Lautaret

Photos © Christophe Levet – Violaine Rattin

Découvrir nos balades dans les Alpes :

23 commentaires
Write a comment